Partagez|

L'océan est infini.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: L'océan est infini. Dim 1 Mai - 10:22

  • Athéna referma doucement la porte derrière elle. L'instant d'avant, il faisait jour. Le wagon précédent était emplit d'une forte clarté, preuve que, dehors, il faisait beau. Mais ce nouveau wagon, l'aquarium, était beaucoup plus sombre. Une obscurité artificielle conçue pour le confort des animaux marins y résidant. Cela ne dérangeait pas la jeune fille, qui aurait néanmoins préféré que l'on puisse y voir des étoiles. Les nuits sans astres étaient terrifiantes.
    La jeune grecque commença à avancer dans ces couloirs de verres. Elle s'arrêta devant le premier aquarium. Il contenait une foule de poissons multicolores, qui vivaient leur vie sans se soucier d'elle. Quelle chance ils avaient. Si innocents, si tranquilles, si oublieux du monde extérieur. Eux n'auraient jamais à souffrir. Mais pouvaient-ils connaitre le bonheur ? Délaissant ces petits êtres qu'elle ne jugeait pas très intéressants, Athéna continua à déambuler entre les différents aquarium. Elle vit des requins, des phoques, des petits poissons aux noms inconnus, des pieuvres, des tortues, des trucs non identifiés, et une foule d'autres animaux marins. Elle passa aussi devant l'endroit où les First Class aquatiques pouvaient venir se transformer. Pour elle, une baignoire suffisait amplement, d'autant qu'elle se transformait rarement. Elle passa donc devant ce bassin sans s'arrêter.

    Les minutes passaient, mais la petite déesse (comme aimait l'appeler son grand frère... Son grand frère normal et certainement heureux, et en vie, quelque part en Grèce.) ne les comptaient pas. Elle aimait cet endroit. Coupée du monde et du bruit des autres wagons, coupée des autres, de leur histoire, de leurs secrets. Elle était seule. Et tellement bien. Loin des autres, elle pouvait être elle-même, et abandonner tous ses soucis. Parce qu'il s'agissait bien des autres, son problème. C'était les autres qui l'avaient torturée, c'était les autres qui l'avaient trahie, c'était les autres qui étaient à l'origine de tous ses tourments.
    Mais dans un monde où les autres n'existaient plus, ces mêmes tourments ne pouvaient plus être. Et Athéna se sentait libérée.
    Ce répit était néanmoins gâché par un constant sentiment d'être épiée. Pourtant, chaque fois qu'elle cherchait une quelconque personne du regard, elle ne trouvait personne. La petite déesse en déduisit donc qu'elle se faisait des idées, et continua sa déambulation.

    Au bout d'un moment, elle parvint au fond du wagon. Même ce train a ses limites, bien qu'elles soient complètement différentes des limites habituelles. Il y avait un grand bassin, qu'elle ne distinguait pas encore bien. Elle s'approcha donc et découvrit... Un dauphin, bientôt rejoint par un deuxième. Athéna trouvait ces animaux magnifiques. Leur insouciance faisait plaisir à voir, et la rendait un peu jalouse. Un timide sourire naquit sur ses lèvres, tandis que les deux mammifères marins commençaient leurs jeux aquatiques. Sans plus de cérémonie, la jeune fille s'assit par terre et regarda.

    Elle regarda comme une enfant émerveillée au cirque. Elle regarda comme une enfant encore innocente, oublieuse des soucis de la vie. Elle regarda comme si seul cet instant comptait. Elle regarda comme si rien n'existait à côté.

    Et pourtant. Assit à côté d'elle, se tenait quelqu'un. Athéna ne daigna tourner la tête que lorsqu'elle fut repue de la vision féerique que lui offrait les dauphins. Alors enfin, elle commença à dévisager cet inconnu assit à côté d'elle. Absorbée par ce qu'elle regardait, la grecque ne l'avait pas entendu arriver.
1st Class
1st Class


« Athéna P. Sélès »

Messages : 198

Boarding Pass
Nationalité: Grecque
Age du personnage: 20 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'océan est infini. Ven 6 Mai - 17:14



    Trompant l'ennui à jouer avec son clavier, cela devait bien faire un moment que Tim se tuait à trouver de l'inspiration dans sa musique. Mais rien ne voulait sortir de sa tête, aucune nouvelle mélodie qu'il pourrait créer et montrer aux autres pour les surprendre. Tout ce qu'il avait réussi à faire depuis prêt d'une heure c'est s'amuser à refaire un remix de plusieurs chansons à la fois, faisant parfois de fausses notes qui le mettait hors de lui pour un rien. Le blondinet était comme ça, il détestait ne pas être parfait dans son doigté, et faire une fausse note dans une chanson était pour lui un vrai manque de talent, bien que la seule véritable raison en ce moment même de ce manque de bonnes notes et d'inspiration était qu'il n'était pas assez concentré sur ce qu'il faisait. Il s'ennuyait ferme, et d'habitude ce n'était jamais le cas. Son lui-même l'obligeait à rester dans cette chambre et à réviser ses partitions pour être au top une fois le concert avec ces deux compagnons de groupe prévu. De plus, ce n'était pas en trainant dans les couloirs et les divers endroit de Cinderella qu'il allait progresser au synthé. Bon sang il devait rester sérieux une minute ! Pourtant rien ne voulait venir, il était là, habillé d'une simple chemise blanche et d'un jean grisé. Tant pis, il n'avait aucune envie de rester cloitrer comme ça dans cette pièce plus longtemps. Enfila une petite veste, Tim emprunta le chemin vers le wagon à toit ouvrant pour trouver de l'inspiration.
    L'endroit était immense, et pas mal de monde se trouvait ici à ce moment là, tous pour la plupart à observer le paysage à travers les fenêtres ouvrantes et pour certaines personnes le ciel au dessus de leurs têtes. C'est d'ailleurs en levant un peu sa tête qu'il put apercevoir ce fameux ciel, ouvert à la vue des gens grâce au toit en verre. Il resta un long moment silencieux, sans se rendre compte qu'il se faisait trainer par la moitié des passagers qui l'emmenaient de plus en plus vers les Aquarium. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Tim se retrouvait au beau milieu de nulle part. Sa folie l'avait amené dans un endroit jusqu'ici inconnu à ses yeux. Mais, prit d'une certaine curiosité à l'égard de cet endroit et de tout ces poissons, le jeune homme s'avança d'un pas lent vers.. il ne savait où, mais il faisait confiance à ses pieds et les laissaient le guider. Quelque chose l'entraina jusqu'à ces divers piscines, toutes très colorés les unes que les autres. Tim ne savait pas trop à quoi servait se genre d'endroit et ce que faisaient des animaux dans un train, mais peut être était-ce tout simplement pour les enfants ? C'était assez nostalgique d'ailleurs, Tim n'avait été que très rarement dans des aquarium, seulement à un se trouvant à New York, où il avait été avec sa petite amie. Le jeune blondinet baissa alors la tête, regardant ses petits doigts qui s'amusaient à serrer le bout de son T-shirt, il se sentait assez mal pour sa sœur Léa :

    « J'aurais bien aimé l'emmener ici. Elle aurait surement aimé les poissons clowns.. »

    S'étant promit depuis un bon moment d'oublier sa soeur, aujourd'hui disparue, Tim se donna une bonne claque et emprunta un petit chemin amenant vers ce qui semblait être un immense bassin. Dedans, il ignorait un peu ce qui se trouvait jusqu'à voir deux jolis dauphins gris s'amuser à se lancer une sorte de balles entre eux. Amusé par cela, il marcha tranquillement vers la grande étendue d'eau pour s'asseoir sur le rebord. Ce n'est qu'après un certain temps qu'il se rendit compte qu'il avait été complétement absorbé par ces petites bêtes : en effet, prêt d'eux, assise, se trouvait une jeune demoiselle qui semblait avoir dans les 16-20 ans. Un peu surpris, il eut un petit mouvement de recul mais se rendit compte que sa présence n'avait pas l'air d'être trop envahissante pour elle. Marchant tout doucement pour aller la rejoindre, il remarqua qu'elle semblait perdue dans ses pensées, comme emportée dans un autre monde.

    « Veuillez m'excuser.. Je viens me joindre à votre contemplation des dauphins. »

    Lâcha t-il alors en relevant le bout de son jean jusqu'à ses genoux, et en prenant le temps de bien s'asseoir à côté d'elle, évitant de l'éclabousser avec ses pieds rentrant dans l'eau ou les bruits qui pourrait la gêner. Mais malgré tout son possible pour être le plus discret possible, il se fit bien vite remarqué : l'inconnue assise à côté le dévisagea complétement du regard, avec une sorte d'air froid qui glaça le dos du jeune homme. Pourtant la première chose qui lui passa par l'esprit était de répondre à ce regard. Il ferma doucement ses yeux et tira ses petites lèvres pour lui faire son plus beau sourire, aussi radieux soit-il. C'était surement la meilleure des choses à faire quand on regarde quelqu'un, lui sourire. Non non, malgré ce qu'il pensait, elle ne semblait pas lui montrer une certaine sympathie à son égard. Au contraire, elle ne lui adressa pas un seul mot, juste un regard presque méprisant. Tim devait garder son calme, peut être était-elle de mauvaise humeur? Cela arrivait à certaines personnes d'agir ainsi quand quelque chose ne va pas dans leur petite vie. Pas trop penché sur le fait de savoir ce qu'il se passe dans la vie de cette belle inconnu, il lâcha un petit '' ah ah ah ah '' tout bas, et tout en faisant un petit mouvement pour se pencher vers elle, il lui lança :

    « Le ''que faites-vous ici toute seule'' n'est peut être pas envisageable, je suppose? C'est un peu une question idiote et banale, de plus vous n'êtes plus seule à présent puisque je suis là. »

    La plupart des êtres-humains sur terre ayant acquit la parole disent en général à quelqu'un qu'ils ne connaissent pas et qui au fond les intéresse, ce qu'elle fait dans un endroit quelconque, perdue et seule. Les gens posent trop de questions en général, ils sont assez curieux. Mais Tim n'échappe pas à la règle, lui aussi aime découvrir de nouvelles choses et il déteste avoir une vie simple et sans soucis. Se relevant enfin pour être debout, droit et face aux dauphins, il les regarda tout deux dans leur coin à jouer et s'amuser. Lui, il était à côté d'une belle jeune femme, sans doute célibataire puisqu'aucun garçon, ou même peut être fille, ne se trouvait avec elle. Toujours le sourire aux lèvres, il demanda alors en pointant les deux mammifères dans le bassin de son majeur :

    « Sais-tu parler le language des dauphins? Si j'essaye, je suis sûr que j'aurais l'air stupide. Et puis, tu as l'air de bien apprécier ces petits animaux.. »

    En effet, si Tim se mettait à crier comme un dauphin, aux dauphins, se serrait un vrai désastre.
Invité


« Invité »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'océan est infini. Ven 27 Mai - 12:13

  • Athéna ne détailla pas plus de deux minutes cet inconnu à la chevelure blonde. Son rapide examen lui indiqua tout de suite qu'elle ne voulait pas de sa compagnie. Trop présent. Trop envahissant. Trop bruyant. Elle reporta donc son attention sur les dauphins, qui continuaient leurs jeux, indifférents aux soucis des humains. Peut-être qu'ignorer cet étranger le ferait enfin partir. Elle voulait être seule. Ou alors, en compagnie de quelqu'un qui savait se taire et être discret. Ce n'était à priori pas le cas de cette personne, un gamin, très certainement. A côté d'elle, il continuait à sortir des phrases inutiles, troublant le calme de la vaste pièce sombre.
    L'une de ses remarques faillit lui arracher une esquisse de sourire. Il disait qu'elle était en sécurité, maintenant qu'il était là, ou un truc du genre. Bah bien sûr. Comme si un gamin pareil pouvait la défendre contre un quelconque ennemi. D'une, Athéna était parfaitement capable de se tirer d'affaire seule, et de deux, elle ne voulait de l'aide de personne.

    Les quelques minutes suivantes parurent durer des heures. Le Temps prenait un malin plaisir à s'étirer, se tordre, dessiner des arabesques, parfois même, il rebroussait chemin. Le temps est un sadique qui adore torturer ces pauvres créatures qui seront toujours sous son emprise, quoi qu'il arrive. Non, vraiment, le Temps n'est l'ami de personne. Il déforme les apparences, il les enlaidit. Il est toujours trop court pour ceux qui en ont besoin, et toujours trop long pour ceux qui voudrait le voir passer à toute vitesse. C'était de dernier cas que vivait Athéna. Le blondinet à côté était peut-être un complice du Temps. Mais l'innocence, ou peut-être n'était-ce qu'une illusion, de ce jeune garçon rappelait à la grecque son frère restée à la maison. Lui qui avait eu la chance d'être normal, qui n'avait pas attiré l'attention de ces foutus scientifiques. Le regard de la jeune fille se fit nostalgique, alors qu'elle repensait à ce frère perdu qu'elle avait adoré. Où était-il en ce moment ? Les scientifiques l'avait-il pris, ainsi que sa famille, pour se venger ? Ou alors, peut-être était-il heureux, là-bas, en Grèce...

    A côté d'elle, l'inconnu s'était enfin tu. Et pour chasser les pensées néfastes qui commençaient à s'approprier son esprit, Athéna ne trouva qu'une seule solution : parler. Parler de tout et de rien, et tant pis si son ton était sec et cassant. Tant pis aussi si l'autre décidait de ne pas l'aimer. Alors elle chercha quelque chose à répondre, n'importe quoi. Elle décida d'ignorer tout ce qu'il avait dit avant. Elle ne répondit qu'à sa dernière remarque.

    -Non. Je ne sais pas parler le langage des dauphins. Et toi non plus. Alors aucun de nous n'essaiera. Parce que les dauphins n'en ont rien à faire, de nous. Tu espères qu'ils te répondent ? Ils ne le feront pas. Ils sont trop biens pour nous.

    Et après cette courte tirade, qui n'avait été en fin de compte qu'un chuchotement rêveur, elle se renferma dans son mutisme, avec le sincère espoir que l'exubérant blondinet ne s'essaye pas, malgré son interdiction, à parler la langue des dauphins. Elle savait que si il faisait ça, elle réagirait mal. Soit elle lui sauterait dessus. Ca lui permettrait au moins de se défouler. Soit elle crierait. Soit elle partirait tout simplement, seule une fois de plus. Il parlait déjà trop. Il ne fallait pas qu'il rit, ou qu'il crie. Ni même qu'il chante. Chuchoter comme elle, c'était bien. Mais elle doutait fort qu'il en soit capable.
1st Class
1st Class


« Athéna P. Sélès »

Messages : 198

Boarding Pass
Nationalité: Grecque
Age du personnage: 20 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'océan est infini. Lun 1 Aoû - 9:42

[Bon bah désolée du retard.. Il est énorme xD]

    -Non. Je ne sais pas parler le langage des dauphins. Et toi non plus. Alors aucun de nous n'essaiera. Parce que les dauphins n'en ont rien à faire, de nous. Tu espères qu'ils te répondent ? Ils ne le feront pas. Ils sont trop biens pour nous.

    Depuis toujours, Tim était un garçon optimiste, toujours trop sûre de lui, et bien trop curieux. Rien que le regard de cette fille, aussi glaciale soit-il l'avait fait relâché sa bonne humeur. En général, il se retrouvait bien vite mal à l'aise avec des personnes comme elle, froid et qui ne parle pas beaucoup. Ou alors, quand elle parle c'est pour clouer le bec à l'autre, ce qu'elle avait réussi à faire. Pensant amuser la jeune fille pour la faire sourire ou la faire un peu s'intéresser à ce qui l'entoure, Tim venait de se faire carrément rembarrer, pointant toujours du doigt les dauphins, mais cette fois-ci en regardant de haut la jeune fille, avec un air surpris et très gêné. Mince, elle n'a pas l'air du genre à rigoler ou à plaisanter. C'est vrai que sur le coup, ce qu'il avait dit était idiot : des dauphins, ça ne communique pas avec les humains. Peut être parce qu'ils sont différents, et il ne parle pas la langue des humains, dans ce cas on préfère les ignorer car il ne servirons à rien. Et si ça se trouve, comme lui a fait remarquer l'inconnue, ils sont trop bien pour nous, et ils n'ont strictement rien à faire de Tim et d'elle en ce moment même. Au moins calmé pour un moment, bien qu'il reste quand même heureux d'être là face à ces mammifères marins, Timmy abandonna ses jambes pour se rasseoir tranquillement et continuer de regarder les dauphins sans rien dire. Il se sentait de plus en plus mal à l'aise, regardant ses pieds qui étaient à présent plongés dans l'eau glacial du bassin. Déjà gamin, ça l'amusait de voir ses pieds chatouiller ce liquide étrange qu'est l'eau, et à chaque fois il restait admiratif devant les animaux marins. Cela lui rappelait sans arrêt sa sœur. Beaucoup de chose lui rappelait son ancienne vie, celle d'autrefois. Ces bons moments passés avec son meilleur ami. Mais malheureusement pour notre jeune blondinet, rien de son passé ne lui rappelait plus que ses jeux avec Chris que son temps passé avec sa jumelle. Mais voilà, elle est partie, elle est morte et elle n'ai plus..

    « Je m'appelle Tim »


    Dit-il alors tout d'un coup. Au début, il disait ça à l'inconnue, à côté de lui. Mais il se rappela bien vite qu'elle n'était pas du genre très causante. Il l'a regarda alors d'un seul œil, essayant de paraitre le plus naturel possible. Qu'allait-elle bien pouvoir lui répondre à présent? "ferme là" serait surement la réponse à laquelle s'attendrait le plus Tim, mais peut-être allait-elle finalement dire le sien. En tout les cas, Tim ne s'arrêta pas que sur la jeune fille, et regarda plutôt les deux dauphins dans l'eau qui semblait ne pas trop prêter attention à eux.

    « .. 'Ça se trouve, si je leur parle, ils viendront vers nous ? .. Autant essayer, j'en saurais pas plus si je ne fais rien.. »


    Tim ne chercha même pas à attendre une quelconque réponse de la part de son "amie". À peine termina t-il sa phrase qu'il posa ses deux mains prêt de sa bouche pour mieux faire sortir le son de sa voix, criant alors aux deux petites bêtes dans l'eau. Il espérait vraiment une réponse de leur part, un petit signe qu'elle avait bien écouté ses appels, et pour bien clouer sur place la jeune fille, celle-ci lui ayant fait la remarque que les dauphins s'en fichent d'eux. Peut-être pas après tout.. Qui était-elle pour dire ça ? Tout joyeux de ce qu'il venait de crier - petit dauphin - il contempla alors les deux mammifères.. plonger sous l'eau. Ah ? Ils l'évitaient vraiment, ou alors ils préparaient un sale coup ? Regardant désespérément le fond de l'eau pour voir ce que faisait ses amis, Tim resta légèrement perplexe dans ce qu'il allait bien pouvoir dire à l'inconnue. Il avait foiré son coup, ça c'était certain. Les dauphins venaient tout juste de l'ignorer en beauté, et il ne pouvait rien y faire contre la honte.
Invité


« Invité »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'océan est infini. Mar 2 Aoû - 11:15

  • Athéna n'avait toujours pas bougé. Elle était toujours assise, face aux dauphins. A côté, d'elle, le bruyant gamin venait de se rasseoir. Si seulement cela pouvait durer ! Il décida d'ailleurs d'ignorer ce qu'elle avait dit. Il passa complètement à autre chose. "Je m'appelle Tim". Mais qu'en avait-elle à faire ? De toutes façons, elle l'aurait oublié dans une heure ou deux. Mais... Elle eut tout de même envie de lui répondre gentiment, pour une fois. Aussi, sans détourner son regard des mammifères marins qui jouaient sans se soucier d'eux, elle répondit, d'une voix basse et monocorde :

    -Je m'appelle Athéna.

    Si elle avait attendu un peu avant de répondre, attendu qu'il parle à nouveau, elle ne lui aurait jamais dit. Ce gamin se fichait complètement d'elle. Malgré son interdiction, ses mises en garde... L'idée de parler aux dauphins n'avait toujours pas quitté l'esprit étroit et peu développé du môme. Et, moins de deux minutes plus tard, il criait. Il criait des idioties. Enfin, il aurait put crier n'importe quoi, la réaction des animaux aurait été la même. Mais qu'est-ce qu'il croyait ? Elle avait raison, les dauphins étaient trop bien pour eux. Misérable blondinet. Sa compagnie lui était soudainement devenue insupportable. Alors Athéna se leva, tout simplement, et se mit à marcher. Elle ne se retourna pas pour lui dire au revoir. Elle se retourna simplement pour lui jeter un regard étrange, mélange de haine, de pitié et de dégout. Et elle lui dit une simple phrase :

    -Tu n'écoutes jamais ce qu'on te dit ?

    Et elle s'en alla. Elle tourna à droite, puis à gauche. Elle voulait se perdre dans ce dédale d'aquarium. Elle voulait contempler les autres animaux, même si les simples poissons présentaient peu d'intérêt à ses yeux. Elle marcha encore quelques mètres. Puis elle tomba sur un grand aquarium aménagé. Un côté terre ferme, un autre... Eau douce. C'était un endroit pour les loutres, assurément. Mais où étaient-elles ? Où étaient passées ses consœurs ? Athéna, malgré sa répulsion à parler avec les autres, se promit de demander au responsable de l'aquarium.
    Puis une idée germa dans sa tête. Cet espace avait l'air grand et bien fait. Et elle eut envie de l'essayer. Et, pour la première fois depuis bien longtemps, elle usa de son pouvoir et se transforma en loutre. Aussitôt, le monde lui parut différent. Plus grand, plus dangereux. Mais elle oublia ses soucis par la même occasion. Et, comme chaque fois qu'elle se transformait, l'envie de rester animale pour toujours lui vint. C'était pour cela aussi, qu'elle limitait les transformations. De peur de ne plus jamais vouloir redevenir humaine.

    Une pensée soudaine lui traversa l'esprit, tandis qu'elle nageait dans le petit point d'eau artificiel. Et si Tim-le-blondinet-bruyant-et-idiot l'avait suivie ? Et s'il l'avait vue se transformer ? Non, c'était impossible. Elle avait vérifié, elle était seule. Peut-être qu'il la cherchait maintenant. Et peut-être qu'il tomberait par hasard sur cet aquarium. Et peut-être qu'il aurait envie de parler, ou de faire jou-jou avec la jolie loutre. Pitié, pourvu que cela n'arrive pas...
1st Class
1st Class


« Athéna P. Sélès »

Messages : 198

Boarding Pass
Nationalité: Grecque
Age du personnage: 20 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'océan est infini. Aujourd'hui à 5:28




« Contenu sponsorisé »


Revenir en haut Aller en bas

L'océan est infini.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Train Station :: 
Le Cinderella ;
c'est toute ma vie !
 :: Le wagon à toit ouvrant :: Aquarium
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit