Partagez|

Comment être ridicule en une leçon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Comment être ridicule en une leçon. Sam 14 Mai - 18:57



Frottement de tissu sur le sol, petit grognement ; preuve qu'une étrange bête c'est glissé dans la bibliothèque auparavant calme et silencieuse. Au milieu des rayons amplis de savoir, rodait l'animal. Quelques têtes se tourner vers lui, paralysé par ce spectacle et certaines toux s'en suivais. Mais la chose qui attirait tant d'attention n'était pas un monstre, loin de là... C’était juste un nain dans un costume de Hulk qui avançait à l'aveugle, son masque coincé à l'envers. Les toux se transformèrent en rire et en chuchotement amusé. Comme une araignée dans une boum de fille, Nika ne se sentait jamais à l'aise parmi la foule, mais aujourd'hui il avait de bonne raison. Il était dans le costume. Pour comprendre les événements qui vont suivre il faut revenir à l’annonce de la veille.

-Flash back-
Nika, assit sur son lit, regardait distraitement l'une de ses bandes dessinées préférés, une vielle musique des années 60 passant à la radio. Pour une fois, le jeune homme n'était pas dérangé par des bruits dans le couloir ou avec des intrus dans sa chambre. Il soupira d’aise. Une journée qui commençait dans le calme était toujours réconfortante. Alors que d'autre s'ennuierait mortellement, le garçon prenait son temps, appréciant le silence qui régnait autour de lui. Malheureusement celui-ci fus vite rompus.

BAM !

La porte de sa chambre venait de s'ouvrir soudainement laissant passer un éclair bleu. Avant de voir le visage de la personne Nika compris que c'était son frère qui surgissait dans la pièce. Tout en songeant qu'il n'aimerait pas se trouver derrière la porte quand Otso entrait, il regarda son presque jumeau affublé de sa tignasse bleu. Le plus jeune ferma son livre.

- Frérot !! J'ai une super nouvelle !

Retenant un soupir, le jeune finlandais attendit patiemment que son frère s'exprime. Il se leva, lui proposant un biscuit. Tout en grignotant Otso lui raconta que des membres du train organisaient une fête entre les fans de cosplay. Les yeux du cadet s'allumèrent soudain. Malgré son dégout pour les soirées festives, Nika prenait plaisir a créé un costume et se glissait anonymement dans la foule, prenant la peau d'un super héros. Ignorant le critique de leur mère et leur sœur, les deux frères avaient pris l'habitude d'y allait ensemble. Le choix du déguisement était la partie la plus amusante et pendant qu'Otso lui parler, il cherchait déjà une idée de costume.

- Alors ? Ça t'intéresse ?

Le jeune garçon, bien qu'enchanté par la nouvelle, ne quitta pas son calme légendaire et hocha la tête avec un sourire.

-Flash back-

Voilà... C'était pour cette raison que le garçon était emprisonné dans un déguisement de Hulk, déambulant pour trouver une âme charitable qui l'aiderait. Une panique intérieure assaillit Nika. Et si c'était une fille qui l'aidait, il se sentirait vraiment très mal à l'aise et ne voudrait plus sortir de son lit... jusqu'à ce qu'il manque de lecture. Non, c'était vraiment affreux. Il essaya de se guidait en s'éloignant des rires puis enleva ses gants verts. Il toucha les meubles qui l'entouraient, essayant de comprendre où il se trouvait. Des armoires, des tables... Ah et des rayons de livres ! Il avait donc atterrit dans la bibliothèque. C'était toujours mieux que de se retrouvait dans un wagon restaurant. Continuant sa recherche, il toucha une texture étrange à peu près à sa hauteur. C'était moelleux et doux. Mais pas vraiment lisse comme un meuble... et pleins de bosse.

- Ah !

Il tâtait le visage d'une personne ! Nika recula vivement les doigts et sursauta. Le voilà entre le mur et l'inconnu. Nul moyen de s'esquiva, alors autant l'affronté. Il apprécia beaucoup la présence de son masque, car il se sentait très mal à l'aise mais au moins on ne le reconnaisse pas.

- Excusez-moi, je vous ai pris pour une étagère... Veuillez décliner votre identité !

S'apercevant qu'il empirait les choses, le first class ne pris pas le temps de réfléchir et continua de parler à travers le costume, avant que l'autre n'ai eu le temps de répliquer.

- Non... Après tout il vaut mieux que je ne sache pas. Fermez les yeux et comptez jusqu'à mille. Je vais me cacher...

Il essaya d'esquivé son interlocuteur pour avancer, les bras tendus devant lui. Avec un peu de chance, il était tombé sur un imbécile qui le prendrait aux mots, mais il n'avait guère d'espoir.

Invité


« Invité »


Revenir en haut Aller en bas

Comment être ridicule en une leçon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Train Station :: 
Le Cinderella ;
c'est toute ma vie !
 :: Le Wagon Culturel :: Bibliothèque
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit