Partagez|

Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Jeu 19 Mai - 13:52

۩ CANDICE MICHELLE ROBBS۩


Fiche d'identité

Né(e) : Vingt-sept décembre
Age : Dix-neuf ans.
Sexe : Féminin.
Nationalité : Américaine (USA).
Groupe voulu : Controllers
Poste : (réservé aux scénarii) Aucun. Du moins, pour le moment.
Animal/ Talent/Arme : Lit dans vos rêves et les interprête pour mieux vous décoder.
Situation amoureuse : Amoureuse... ? Non, non, bien sûr que non. Trop dangereux d'être amoureuse... son petit monde lui suffit amplement. Pour l'instant.

Surnoms : Snowy,
Votre caractère

"Mademoiselle, vous êtes avec nous? " "Il serait temps que tu prennes un peu conscience des réalités, " "Mais arrête un peu de toujours penser à autre chose !" sont des phrases que la jeune fille n'a que trop entendues. En effet, Candice est une rêveuse invétérée : le monde autour d'elle ne l'intéresse pas vraiment, et il l'effraie un peu... alors elle passe beaucoup de son temps à rêver d'autre chose, et elle se construit une réalité bien différente de celle qui l'entoure. Elle se plonge d'ailleurs avec délice dans ses livres, qui lui font découvrir tout un tas de choses merveilleuses, et lui permettent de s'évader. Mais à force de trop fuir la réalité, on finit par fuir aussi les autres : depuis son plus jeune âge, Candice est aussi une solitaire, une fille qui, à force de toujours se tenir à l'écart des autres, les éloigne aussi d'elle sans en avoir vraiment conscience. Cette solitude a fini par la rendre timide : ce n'est pas une de ces timidités maladives qui empêchent la personne de demander sans bafouiller à un inconnu le chemin vers la gare, mais c'est tout de même assez gênant, car quand elle se trouve face à une personne qu'elle ne connaît pas beaucoup, Candice se sent mal à l'aise et aura tendance à fuir une fois de plus.
On reproche souvent à Candice ses étourderies . En fait, elle semble être presque perpétuellement en décalage avec le monde réel, et certaines mauvaises langues ajouteraient avec perfidie "à côté de la plaque" : ce n'est pas totalement vrai, car la jeune fille se rend plutôt bien compte qu'elle paraît parfois étrange aux yeux de certaines personnes. Mais de toute façon, elle se fiche un peu de l'opinion que peuvent avoir les autres sur elle, surtout quand il s'agit de gens qu'elle connaît à peine. Candice l'ignore, mais si elle est si indifférente vis-à-vis des autres, c'est qu'elle a une peur bleue des relations humaines : se lier à quelqu'un lui paraît trop dangereux, trop risqué. Elle a peur de se lancer, peur d'être blessée, alors elle se protège en s'enfermant dans sa bulle de rêves et de littérature. Elle n' a pour l'instant pas conscience de cela, et ne se sent donc pas malheureuse : elle est immensément fragile, mais ne s'en doute pas. Personne d'ailleurs ne se doute que derrière ces grands yeux trop souvent dans le vague se cache une fille qui ne sait pas encore comment exister....

Belle histoire, histoire ancienne. Votre passé.


Elle est née un 27 décembre, à St Petersburg, non pas celui de Russie, mais celui de... South Florida. Ce jour-là, la neige tombeait à gros flocons sur Moscou : en Floride, au contraire, il faisait encore relativement chaud. Quand Candice apprit plus tard qu'il existait un second St Petersburg où en décembre, les toits étaient toujours recouverts de neige, elle se fit la réflexion qu'elle n'était décidément pas faite pour vivre en Floride.
Mais revenons à la petite Candice : l'accouchement de Mrs Robbs ressembla à la plupart des accouchements : souffrance, cris et péridurale avant la délivrance finale. Et tout le monde s'extasia, comme tout le monde s'extasie toujours devant les nouveaux nés. Le prénom "Candice" avait été choisi par Mr Robbs (c'était en fait le prénom de sa première petite amie, mais il avait "omis" de préciser ce détail à Mrs Robbs). Le deuxième prénom du bébé, "Michelle" avait cette fois été choisi par Madame, qui trouvait ça très français et donc intraséquement chic. La petite fille grandit dans un milieu très comme il faut, où elle recevait beaucoup d'affection. Ses parents étaient tous les deux très pris par leur travail, mais la plupart de leur temps libre, ils le consacraient à Candice. Quand ils n'étaient pas là, la fillette était gardée par sa tante, la soeur de Mme Robbs, qui aimait la petite comme sa propre fille, si bien que celle-ci en vint à la considérer comme une seconde maman, qui était pour elle tout aussi importante que la première.
Quand elle eut trois ans, et qu'elle entra à l'école maternelle, on fit remarquer à Mme Robbs que sa fille était "passive" : la petite fille se tenait souvent à l'écart des autres,elle préférait jouer seule dans son coin, et elle n'ouvrait quasiment jamais la bouche. Mme Robbs commença par s'indigner : Candice était encore une petite fille, et il était bien normal, après tout, qu'elle ait du mal à aller vers les autres, elle qui n'avait ni frères ni soeurs ! L'apprentissage de la sociabilité ne se faisait pas en quelques mois ! Néanmoins, la remarque de l'institutrice inquiéta quelque peu Anna Robbs... elle en parla à son mari, qui se moqua de son air angoissé : leur fille n'avait pas encore pris ses marques à l'école, voilà tout. Mr Robbs avait l'air si sûr de lui qu'Anna fut tout à fait rassurée.
Mais le temps passait, et Candice restait dans son coin. C'était une petite fille discrète, qui parlait très peu, mais qui mine de rien, observait beaucoup. Elle ne jouait pas souvent avec les autres : elle trouvait les enfants de son âge trop bruyants. Elle n'arrivait pas à comprendre leurs jeux et leurs intérêts. Les rares efforts qu'elle faisait pour s'intégrer se soldaient souvent par des échecs : non, décidément, elle ne se sentait pas bien avec les autres. Candice devint une solitaire : on la voyait à l'école comme une enfant inacessible, et donc un peu effrayante : Candice n'en avait pas conscience. En réalité, elle était devenue timide et c'était les autres qui l'effrayaient, puisqu'elles n'avaient jamais réussi à vraiment les comprendre. En classe, elle semblait s'ennuyer vaguement : tout cela ne l'intéressait pas. Elle fut une bonne élève jusqu'à l'âge de quinze ans, puis, elle décida qu'après tout, il ne servait à rien de se remplir l'esprit avec des choses qu'elle n'aimait pas. Les seules matières qui trouvèrent grâce à ses yeux furent l'anglais et les langues étrangères : elle excellait dans le domaine linguistique, chose étrange en fin de compte quand on connaissait les difficultés qu'elle éprouvait quand il s'agissait d'aller vers les autres. En revanche, Candice entretenait une relation particulière avec sa tante, Maggie : celle-ci était devenue une soeur, une mère, et une amie. Elles s'adoraient. Comme la soeur de Mme Robbs, n'avait pas vraiment de travail stable, elle s'invitait beaucoup chez les Robbs pour s'occuper de Candice, comme elle l'avait toujours fait. En sa présence, Candice semblait plus épanouie : elle discutait sans problèmes avec sa tante, et s'amusait avec elle comme une enfant l'aurait fait.
Mais en grandissant, la jeune fille s'enferma progressivement dans une bulle. Les quelques relations amicales qu'elle avait n'avaient pas franchement d'importance pour elle. Sa bulle, au contraire, était un endroit rassurant, doux et tranquille qui ne pouvait pas la trahir. Et puis, quand le monde lui semblait dur, quand autour d'elle on parlait de choses bien trop concrètes et rébarbatives, argent, travail, études, avenir... elle prenait un livre et se plongeait dedans . Candice avait toujours aimé la lecture : elle avait su lire dès l'âge de quatre ans et demi. Et depuis ce temps-là, elle dévorait. Elle lisait toutes sortes de livres, mais elle avait une préférence marquée pour ceux qui la faisaient voyager, au sens propre comme au figuré. Elle était toujours en quête d'évasion, et d'une réalité différente de la sienne. Dans les livres, la vie était toujours mieux. Pas toujours plus belle, mais plus attirante. Elle parvenait vraiment à se projeter dans l'univers du roman qu'elle lisait, dans la peau du personnage auquel elle s'identifiait le plus. Elle devenait une autre. Candice pouvait lire partout : parfois, ses parents trouvaient ça un peu gênant lorsque lors d'un repas entre amis, leur fille quittait brusquement la table pour aller lire dans le salon ou la bibliothèque, en délaissant complètement les invités. Mais Candice, elle, n'était pas vraiment embarrassée : elle détestait ces grands repas entre lointains cousins, où il fallait souvent parler pour meubler le silence gênant qui menaçait de s'installer après que fut servi le Tiramisu aux fruits des bois (LA grande spécialité de Mrs Robbs). Elle préférait le monde des livres, il n'y avait pas là de quoi en faire un drame, après tout... et puis, c'était aussi dans les livres qu'elle était tombée sous le charme de la neige.
Elle se rappelait d'ailleurs très bien du jour où pour la première fois, elle avait eu entre les mains le livre qui l'avait transporté dans un univers enneigé beau à lui faire monter les larmes aux yeux. Elle avait alors sept ans, et assise dans le fauteuil en cuir rouge de la bibliothèque familiale, son coeur s'était mis à battre plus fort. Candice en était persuadée : elle venait d'effleurer la Beauté. Depuis ce jour, elle n'avait cessé de rêver à une chose : voir la neige pour de vrai. Mais en Floride, la neige tomberait sûrement quand les cochons auraient des ailes... alors que Candice rêvait de montagnes, de vent glacé , de paysages froid et grandioses, elle n'avait sous les yeux que le soleil brûlant de St Petersburg (South Florida, s'entend), les plages de sable fin et les flots bleus de l'océan atlantique... oh, la jeune fille savait bien qu'elle ne vivait pas dans un endroit franchement déplaisant, et elle-même se trouvait parfois bien capricieuse... mais elle ne pouvait aller contre sa nature. Elle qui rêvait d'endroits calmes et isolés habitait dans une ville touristique. Elle n'aimait pas le soleil qui lui donnait mal à la tête et brûlait sa peau pâle. Elle n'aimait pas le sable qui s'engouffrait dans ses vêtements et lui collait à la peau toute la journée. Elle n'aimait pas l'océan, cette étendue bleu turquoise qui l'angoissait au plus haut point : Candice avait peur de l'eau, une peur irrationnelle mais contre laquelle elle ne pouvait lutter. L'idée de se retrouver ballotée et emportée au large par les vagues, comme un malheureux fétu de paille, lui donnait des frissons. Cette incapacité à trouver le courage de mettre un pied dans l'eau la rendait honteuse, aussi cachait-t-elle bien son secret : seuls ses proches (c'est à dire à peu de chose près Maggie et ses parents) connaissaient son aquaphobie.
Candice, donc, ne se sentait pas vraiment comme un poisson dans l'eau (ahaha) dans la ville où elle habitait. Cependant, elle semblait avoir un véritable don avec les langues, aussi s'inscrivit-elle à l'université après le lycée pour y suivre un cursus spécialisé : à l'University of Florida, elle étudiait l'anglais, le français, le russe, le japonais, l'espagnol et le mongol (Candice prenait parfois des décisions qui pouvaient sembler étranges au commun des mortels, mais elle avait eu l'envie subite d'étudier cette dernière langue, et elle n'avait donc pas hésité pour s'inscrire à ce cours qu'elle suivait avec assiduité en compagnie de... 3 autres étudiants). Seulement, le système universitaire ne convenait pas vraiment à la jeune file : Candice n'était pas de celle qui avait les pieds sur terre. Même si les cours de langue l'intéressaient, elle n'écoutait pas grand chose dans les autres matières : elle préférait rêvasser et regarder par la fenêtre les forme bizzaroïdes des nuages ainsi que les mignons petits lapins qui gambadaient joyeusement dans le parc de l' université. Il n'était pas rare de la voir mâchonner distraitement un crayon, les yeux dans le vague et le sourire aux lèvres en plein cours de physique chimie, ou alors gribouiller quelque étrange dessin, lors d'un cours de sciences naturelle particulièrement soporifique. Et puis, elle ne s'inquiétait pas vraiment : alors que la plupart des étudiants étaient stressés par l'approche d'examens ou de concours, Candice semblait à mille lieux de telles préoccupations : comme tous les autres, elle s'enfermait dans la bibliothèque, mais les livres qu'elle dévorait n'étaient pas intitulés "Approfondissement et utilisation des Sciences Economiques" mais plutôt "Le pacte des Marchombres", "Les voyages de Gulliver", "La route de l' Alaska"... au bout d'une année d'études, la jeune fille se rendit bien compte qu'elle n'était pas faite pour rester à l'University of Florida. Du jour au lendemain, la demoiselle partit du domicile familiale. Cela causa d'ailleurs un certain choc à ses parents lorsqu'ils découvrirent un soir en rentrant du travail la note laissée à leur intention, sur la table de la cuisine "J'ai décidé de prendre une année sabbatique. Je pars vadrouiller au Canada. Il paraît que là-bas, il neige au moins trois mois par an ! Ne vous inquiétez pas, je vous écrirai souvent, pour que vous ne vous inquiétez pas trop. Tout se passera très bien, je suis sûre que le Canada me plaîra beaucoup. PS : Papa, je suis passée prendre de la marmelade d'orange au supermarché, il n'en restait plus."
Et c'est ainsi que Candice partit pour le Canada. Au cours de ces pérégrinations à travers les différentes contrées qu'elle traversa, son chemin croisa celui du Cinderella : On aurait dit un train de conte de fées : il était beau, gigantesque, étrange, et l'atmosphère qui s'en dégageait était vraiment particulière... cela enchanta la jeune fille, qui embarqua à bord sans trop se poser de questions. Elle-même ne savait pas très bien à quoi s'entendre, mais elle s'en fichait : pour la première fois de sa vie, elle semblait poindre en elle une sorte d'immense excitation : l'aventure allait enfin commencer !



Train Station ▼ A bord du Cinderella


Candice n'est à bord du Cinderella que depuis quelques jours : elle est donc encore loin d'en connaître tous les aspects, mais pour l'instant, cette ville ambulante lui plaît énormément. Elle adore se promener un peu partout pour découvrir tout ce que cache cet immense train, et elle n'est pas au bout de ses surprises : pour l'instant, il lui semble qu'elle se trouve dans une autre dimension, tant ce nouvel environnement lui paraît fantastique. En ce qui concerne la lutte impitoyable qui se joue entre les première et les seconde classes , Candice n'en a pour l'instant qu'une conscience limitée : en règle générale, la jeune fille est plutôt observatrice, mais elle n'a pas vraiment prêté attention aux tensions qui régnaient dans le Cinderella pour l'instant, tout occupée qu'elle était à découvrir le train. Pourtant, elle a quand même remarqué certaines choses un peu étranges : par exemple, elle n'a pas tardé à comprendre que cet hippopotame croisé au détour d'une rue du Wagon Bar n'était pas vraiment l'animal domestique d'un passager du Cinderella. Et Idem pour la chouette Effrai qui survolait les wagons-couchettes de l'aile droite. Elle a aussi pu constaté que certains passagers se dévisageaient un peu froidement... elle a même pu surprendre quelques regards haineux, ce qui l'a un peu inquiétée. Elle n'a pas non plus oublié ce jeune homme aux cheveux blancs qui tenait à la main une sorte de marteau ultra-perfectionné... ni cette adolescente qui marchait d'un air nonchalant en mâchonnant un malabar, un énorme fusil sur son épaule. Non, Candice a beau sembler quelque peu déconnectée du monde réel, elle s'est bien rendue compte que même à bord d'un train magique comme le Cinderella, tout n'était pas que paix et harmonie

Apparence

Couleur des yeux : Pour le moins particulière. Gris brumeux autour de l'iris, ils deviennent indiscutablement bleu clair plus on s'en éloigne.

Couleur des cheveux : Blond clair.
Taille : Un mètre cinquante-sept. Pas de commentaires désobligeants, s'il vous plaît. Après tout, "la bonne taille, c'est quand les pieds touchent le sol".
Poids : Quarante kilos. Oui, pas vraiment un mastodonte.
Style vestimentaire :
Simple sans être négligée, Candice n'a pas de style bien défini : c'est ce qu'on appelle communément une "no-look". Elle se fiche un peu de la façon dont elle s'habille, autant que de savoir si ce petit haut rouge pivoine ferait plus ressortir la couleur de ses yeux que cette chemise vert pomme... néanmoins, on ne peut pas dire qu'elle s'habille mal : quand elle est dans la lune, bien sûr, il arrive parfois que son style soit pour le moins original, mais c'est rarement laid. Candice aime porter un peu de tout : longues robes vaporeuses, jeans troués, chemises près du corps, amples ponchos, bérêts à carreaux... mais jamais de hauts talons : Candice est d'abord pratique, et ne veut pas se sentir mal à l'aise ou entravée par ce qu'elle porte. Exit donc les chaussures casse-gueule et les corsages à nouer dans le dos.. Il faut aussi faire remarquer que la demoiselle n'est pas du tout frileuse : en hiver, on peut indifférement la voir se promener en T-Shirt ou en pull-over, sans que la température n'ait varié d'un seul degré. Candice, tout comme les enfants, n'a pas conscience du froid qu'il fait, et on peut donc souvent la voir ses frêles épaules découvertes en plein hiver, sans que cela semble la déranger le moins du monde.


Maitrise


Animal/Arme/Talent : Décodeuse de rêves.

Quoi qu'est-ce ? Quoi qu'est-ce ? La jeune fille est capable de "lire dans les rêves des gens"... c'est à dire qu'en plus d'avoir accès à certains "extraits" de vos cauchemars les plus terribles ou rêves les plus érotiques, elle est également capable de les décoder, c'est à dire d'en comprendre le sens (du moins, partiellement), ou d'y voir quelques indices révélant vos angoisses profondes, ou les pensées que vous tentez de réprimer au fin fond de votre subconscient. Candice est un peu le Big Brother des songes...

Maitrise : Aucune pour le moment, et pour cause : Candice ne sait pas encore qu'elle possède un tel pouvoir... elle sait juste que les passagers du Cinderella semblent différents... mais elle est loin de se douter de tout ce qui se cache sous le terme "différents".




Dernière édition par Candice Michelle Robbs le Mar 31 Mai - 10:03, édité 3 fois
Controllers
 Controllers


« Candice Michelle Robbs »

Messages : 53

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Jeu 19 Mai - 14:46

BIENVENUE !

Bon courage pour cet embellissement ! Par contre, je pense bien dire en ajoutant que ton caractère n'est pas assez défini pour un prédéfini. On a le sens du détail ici, surtout pour les PVs importants ! ô/ Candice, c'est pas rien. Parle nous donc de ses faiblesses !
Invité


« Invité »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Jeu 19 Mai - 17:15

Bienvenue parmi nous !

En effet, comme l'a dit Purdey, il va falloir étoffer un peu le caractère du PV. Sinon j'aime beaucoup ta fiche !
:roucarnage:

__________________________________________
Fondatrice ▬ Soul to squeeze.

Fondatrice ▬ Soul to squeeze.


« Edna C. Callaghan »

Messages : 300

Boarding Pass
Nationalité: Irlando-Russe
Age du personnage: 21 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Ven 20 Mai - 1:57

Bienvenue parmi nous ! =)

Encore un personnage sympathique =o
Bon courage pour la fin de ta fiche et à bientôt sur le RP ^^
2nd Class
2nd Class


« Jesper Pederson »

Messages : 69

Boarding Pass
Nationalité: Danoise
Age du personnage: 29 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Mar 24 Mai - 12:32

Coucou Candice et ravie de t'accueillir officiellement sur Train Station ! -oui bon je suis un peu à la bourre, désolé-
J'ai bien noté que ta fiche est "en travaux". Mais pour ce que j'en ai lu pour le moment, c'est superbe ! Joliment écrit et dans l'esprit du personnage. Finalement l'histoire décrit bien les différentes facettes de sa personnalité =). Voilà, préviens-nous quand tu auras finalisé ta fiche. Hâte de te voir RP ~
Admin qui gère du boudin

Admin qui gère du boudin


« Klaus Dimitri Novak »

Messages : 109

Boarding Pass
Nationalité: Tchèque
Age du personnage: 26 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Mer 25 Mai - 9:23

Hellow Smile

Tout d'abord, merci de votre accueil (et contente que ma fiche vous ait plu Smile )
J'ai quelques problèmes avec ma connexion Internet en ce moment, c'est pourquoi je n'ai pas pu me reconnecter avant aujourd'hui. Néanmoins, je voulais savoir si l'histoire de Candice n'était pas suffisante en elle-même pour expliquer son tempérament... parce que je pense avoir dit le plus important (pour ce qui est des "détails", je pensais en fait les exploiter en rp). Après, si ça ne semble pas suffisant, je peux rajouter des petites choses ici et là, bien sûr... par contre, je pense justement avoir pas mal insisté sur les "faiblesses" de Candice : elle est fragile, très mal à l'aise au niveau des relations sociales, elle n'a pas le sens des réalités, bref, c'est pas vraiment l'archétype d'une Mary-Sue Smile
Controllers
 Controllers


« Candice Michelle Robbs »

Messages : 53

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Mer 25 Mai - 15:42

Étant l'auteur du PV moi je trouve ça suffisant =D. Effectivement ton histoire complète bien. Donc pour moi c'est OK !
Veux-tu faire d'autres modifications avant que je ne te valide ^^ ?
Admin qui gère du boudin

Admin qui gère du boudin


« Klaus Dimitri Novak »

Messages : 109

Boarding Pass
Nationalité: Tchèque
Age du personnage: 26 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Mar 31 Mai - 10:05

Je pense que c'est bon... de toute façon, je n'ai jamais été très douée en "embellissement" de fiche, je crois que je me contenterai de ça pour l'instant Smile
Controllers
 Controllers


« Candice Michelle Robbs »

Messages : 53

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Mar 31 Mai - 11:21

    Bienvenue !

    Ouah, trop bien le pouvoir ! ** Tu peux fermer le clapet aux personnes aisément avec ça. :p
Controllers
 Controllers


« Ambre Patterson »

Messages : 47

Boarding Pass
Nationalité: Anglaise
Age du personnage: 27 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Mar 31 Mai - 18:08

Bonsoir Candice! Je n'avais pas encore lu ta fiche, désolé pour le retard. Je me rattrape donc!

Bienvenue à bord, ma chère! =)
All's right pour ta fiche! Je rejoins Klaus et les autres sur les compliments! Donc ne tardons plus!

JE TE VALIDE!
Avatar : Megurine Luka
Talent : Liseuse de rêves - pris

Tu peux donc maintenant poster dans le Boarding Pass, le Trip Diary et nous montrer tes talents en RP! Wink
Enjoy the travel ~

PS : S'il y avait parmi le staff une âme charitable pour lui corriger la mise en page de sa fiche, je lui en serai reconnaissant! J'ai la flemme. Merci! xD

__________________________________________


Modérateur RP

Modérateur RP


« William Grant »

Messages : 219

Boarding Pass
Nationalité: Ecossais
Age du personnage: 19 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Mer 1 Juin - 3:35

Avec un peu de retard, et je m'en excuse, bienvenue parmi nous o/

__________________________________________
--- ---
• Allan L. Hawkins; Né pour tuer •
Je suis fan de tout ça ! o/

Spoiler:
 
Modérateur CB

Modérateur CB


« Allan L. Hawkins »

Messages : 251

Boarding Pass
Nationalité: Anglaise
Age du personnage: 14 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Mer 1 Juin - 15:18

Ambre : N'est-ce pas ? Son pouvoir, c'est une des raisons qui m'a poussée à choisir Candice. Par contre, de là à ce que Candice rabatte le clapet des gens... xD.

William : Merci pour la validation (et désolée pour la mise en page... j'ai essayé, j'le jure. __')

Allan : Danke schön Smile
Controllers
 Controllers


« Candice Michelle Robbs »

Messages : 53

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre" Aujourd'hui à 5:27




« Contenu sponsorisé »


Revenir en haut Aller en bas

Candice Michelle Robbs - "Mon monde est plus beau que le vôtre"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Train Station :: 
En attendant le train,
découvre notre monde.
 :: → TICKET RESERVATION :: → OUR PASSENGERS
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit