Partagez|

Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Sam 28 Mai - 16:39

۩ Alexandre Y. Soloviev ۩



Lucius by Nokomento © copyright
La parole a été donnée à l'homme pour déguiser sa pensée.

Fiche d'identité

Né(e) : 23 Octobre 1989 fut célébrée ma venue de la planète Krypton!
Age : 21 ans révolus et dévolus à la "Comedia"!
Sexe : Masculin, vous en doutiez? J'en suis fort aise!
Nationalité : Du pays où il fait froid, plaine ma plaine! *chantonne* Russe
Groupe voulu : Waiters
Poste : Un jour ou l'autreeee comme dirait une certaine Isabelle, j'aurais un poste!
Animal/ Talent/Arme : *Se met sur la proue du Titanic* Je suis le Roi du Déguisement!!! J'ai l'auto-déguisement quoi =D
Situation amoureuse : En couple hélas ou heureusement! Que ferions-nous sans "notre précieux" hinhin
Surnoms : Tout ce qu'il vous plaira mais sachez que l'on me nomme "Alexandre Lupin", le gentleman Acteur!
Chanson thème : Yuki Kajiura - M18 Version 01 - Kara No Kyoukai 5

Votre caractère

"Le caractère de votre personnage n'est pas à négliger, il nous permet de le découvrir. Êtes-vous un prince charmant parfait ou une canaille indécrottable ? Une fille discrète ou plutôt une mégère commère ?" Et si j'étais tout cela à la fois, serais-je tenté de vous dire ! Moi, l'acteur, je me dois de les êtres tous à la fois. En dehors de ça, je suis un jeune homme tout ce qu'il y a de plus... anormale. Atypique, je suis sans cesse rejeté par mes confrères humain, quel malheur ! Il paraît que je suis lourd quand je m'y mets...

Ô rage, Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie ! N'ai-je tant...

Hum, depuis que je suis jeune, et je vous le confesse, ce n'est pas à répéter sur tout les toits, je cache bien des choses sous mes attitudes un peu loufoques. Seule Emilie, ma petite amie -chut gardez cela pour vous, je tiens à mon apparence de célibataire- sait de quoi il en retourne avec moi. J'ai quelques secrets sous le tapis comme l'on dit. De ce fait, je revêts sans cesse un masque de bouffonneries et des rôles diverses et variés pour ne pas que ma véritable vie se sache. De ce fait également, toute personne qui ne me connaitrait pas personnellement, en me voyant simplement faire pourrai penser que je suis quelqu'un de lunatique, ce qui n'est pas tout à fait faux d'ailleurs, mais je suis en vérité immergé dans tout mes personnages, tel un grand acteur de cinéma hollywoodien ! Si j'étais un super héro, je serais : Super rôle man ! -mais je ne le suis pas-

Je peux paraître un peu mégalomane sur les bords à me prendre pour ce que je ne suis pas, et tant qu'à faire, je prend le gimmick le plus possible de ceux qui sont au dessus de moi, mais au fond, je ne suis qu'une pauvre âme rejetée qui cherche reconnaissance -sortez les mouchoirs-. A part cela, que vous dire d'autre. Oh oui, j'allais oublier un des points essentiels, il arrive que j'en arrive -notez la répétition ici du arrive- à ne plus faire la différence entre mon rôle et moi même, n'est-ce pas fou ? Je suis un néo Jim Carrey dans la fleur de l'âge, si je puis dire *yeux qui papillonnent*

J'aime me déguiser, c'est une conséquence tout à fait directe et sachez, mesdames et messieurs que rarement vous me verrez deux fois dans le même costume! Foie des Solovievs! -Sauf durant mes heures de services et encore hum *reste motus*- Sachez également que comme tout comédien qui se respecte, je sais jouer femme comme homme. Il m'est souvent arrivé d'ailleurs, de me faire draguer par des hommes *rire idiot à la manière gloussement de grande dame du monde* Ah ah ah!

Emilie, point important à souligner, me dit souvent que je suis un coureur de jupon. Est-ce dut au fait que je fasse souvent un de mes rôles préférés Casanova ? -Emilie me dit toujours que c'est la bonne excuse- Le fait est que j'aime approcher les douces fleurs et sentir leur doux parfum ! Mignonne, allons voir si la rose, Qui ce matin avait... *S'approche de l'examinatrice d'entrée dans le train avec son air « Casanovien » alors qu'Emilie le tire par les oreilles hors de scène*

Ouille ouille, voilà aïe, vous en savez aïe, un peu plus sur moi ! Hey mais ça fait maleuhh !

Belle histoire, histoire ancienne. Votre passé.

Ne vous avais-je pas dit que j'avais des secret sous le tapis ? Il serait peut-être temps de dévoiler le mystère des origines de mon Monde Mouhahaha *avec une grande cape et un chapeau haut de forme tout les deux noirs* Mais soyez prévenu, rien n'est toujours tout blanc !

Il faisait froid, ma famille dormait sous les ponts et... je me suis trompé d'histoire, je recommence. Il faisait froid ce matin, celui-ci vit venir au monde moi, illustre être -Et je suis modeste!- En réalité, l'illustre être n'avait d'illustre que son nom de famille, descendant dernier né d'une grande lignée d'Aristocrates Russes. On aurait pu aisément croire que ma vie serait facile, aidé -pour ne pas dire pistonné... hein vous le pensez, enfin moi oui- par ma famille. Mais il n'en fut rien et pour cause, rien n'est toujours tout blanc -ça me rappel quelque chose ça- J'allais oublier, cet illustre nom de famille n'est bien entendu pas celui sous lequel l'on me connait, mais cet avant dernier, je ne me risquerais pas à le dévoiler ici -je tiens à ma part de mystère ahah!-

Par contre, je peux vous raconter une blague très drôle sur une chaise et un lapin en attendant enfin... Hum non, continuons !

J'aurais pu devenir célèbrement riche et je le peux toujours, vu mon immense talent -Oui, l'Artiste ne se prend jamais pour une daube- mais Ô cruel destin, il en fut autrement ! Qui dit richesse, dit convoitise, jalousie mais pas n'importe laquelle, parce que je le vaut bien *perruque blonde, cheveux au vent* celle d'une organisation mafieuse qui, parait-il, aurait des affinités avec ma famille -rien que ça!- Enfin toujours est-il que la situation tourna bien vite au vinaigre balsamique... *le gai et jovial se tait, le dramaturge entre en scène* Lors de mon cinquième anniversaire, l'improbable se produisit -j'adore cette formulation enfin restons grave!- je fus victime d'un Kidnapping, oui d'un kidnapping ! Vous avez bien entendu d'un Kid-Nappe-Ing ! Mais cette histoire restera secrète pour le moment, histoire d'entretenir le suspens !

Ce ne fut qu'à l'âge de quinze ans que je pus m'enfuir. Dix ans d'enfer dont vous ne saurez que plus tard le contenu -ouh ! Le suspens est insoutenable pour vous, je le sens!- Bien sur, je retournais immédiatement voir ma famille qui n'avait cessée d'essayer de me retrouver. Cependant, les retrouvailles furent de courte durée et comme dans les grands films d'action et les policiers, je fus forcé de partir en cavale *l'Acteur revêt le costume du prisonnier évadé qui est sensiblement le même qu'un prisonnier normale mais au détail près qu'il est évadé* J'avais, fort heureusement, de la famille en France, due à une longue histoire d'une branche de ma famille qui avait transitée durant la révolution, vous savez les Russe Blancs comme l'on dit -là en revanche tout est tout blanc!- Et bien devinez quoi ? Je fus expédié là bas, toujours pour des raisons obscures qui arriveront bientôt -Oui, j'entretiens le suspens-

A mon arrivée à Montpellier, la ville où j'allais forger mon charisme impressionnant et ma personnalité hors du commun -ne jetez plus de fleur à l'artiste que je suis, c'est trop!- je fus accueilli par ma tante Irina et mon oncle Boris Soloviev. C'est là que je pris le nom qui est le mien encore aujourd'hui et qui sera bientôt connu dans le monde entier ! Mais je m'égare, poursuivons ma formidable et passionnante aventure dans le « nouveau monde ».

Là bas, je suivis un cursus scolaire normal, bien que, et ça je ne puis le nier *revêt un costume mode hyper geek avec lunette en spirale cul-de-bouteille* j'étais bien plus en avance que la plupart des personnes de mon âge. Et sur cela, je ne mens pas, j'étais un surdoué. -ce qui ne veut pas dire que je ne le suis plus attention ! Je suis maintenant d'un niveau bien supérieur mouhahah ! Bref...- Mais pour garder « l'anonymat » toujours par rapport à mon terrible secret -suspens un jour, suspens toujours- je devais me fondre dans la masse. C'est dut au fait de mon avance que j'eus le temps de prendre goût à un tout autre passe-temps : La Drague *dit-il en revêtant un habit typique de Frenchy avec Béret et tricot rayé à l'appuie sans oublier la petite moustache ! Très important!*

Ca la drague, c'était mon destrier, ou dada pour les incultes *lunette de soleil genre se la pète* Durant mes belles années de lycée, qu'est ce que j'ai pu emballer comme jeune poupey bien rouley -Oui bon, c'est beau de rêver- En réalité, plus j'essayais plus je m'enfonçais... C'est d'ailleurs à ce moment que je me passionnais pour ce qui allait devenir mon second passe-temps : Le théâtre ! Ces deux nouvelles passions me permettaient d'oublier en quelque sorte ce que j'avais vécu, me donnant une possibilité infinie ! Rendez vous compte ! Tout ces personnages qui me tendaient les bras pour n'être que ce que je voulais être et non pas ce que j'étais -Beaucoup de être je vous l'accorde- Après cet enchev« être »ment de être, je me dois de continuer mon récit. *Dit-il en Père Castor*

Et voilà que j'en arrive à... -suspens de nouveau- pas à l'histoire de mon passé mais à Émilie. Dans tout l'établissement, j'étais devenu réputé pour être « El Lordo Don Juan » -le lourdo Don Juan- Ces filles ne mesuraient pas l'immense talent d'acteur que je portais en moi, elle préféraient se pavaner devant Guillaume Cannet et autres Jean Dujardin -Qui ne sont pas des mauvais, je vous l'accorde mais n'ont pas ce cachet qui fait ma présence scénique- -Moi mégalo ? Non du tout, pensez-vous! Tiens double commentaire, c'est rare!- Cela dit, une seule me résistait ou plutôt je n'arrivais pas à approcher. Ô rage, Ô Désespoir, Ô Malchance ennemie ! Hum bref... Ah oui Émilie.

Figurez vous que quoi que je fasse, chaque fois que je voulais l'approcher, quelque chose me tombait dessus : La cafétéria par exemple, et bien c'était un plateau ; Les couloirs du lycée, et bien c'était un maladroit qui me percutait ou la sonnerie des cours -le bruit ou l'appareillage en lui même ouille- et même quand je voulais la croiser à la sortie des cours, nos horaires n'étaient pas les mêmes ! Vous y croyez vous ? Pourtant, j'avais toujours mes plus beaux costumes pour elle, mais elle était vraiment la seule que je n'arrivais pas à approcher, c'était comme... mathématique ! Pas faute d'avoir élaborer des plans dignes des plus grands génies de l'amuuuuur... Mais rien n'y fit. Et ce fut cela, trois ans durant ! Tout le lycée ! Il devait y avoir une espèce de barrière de protection ultra High Tech que même le Capitaine Kirk ou Superman ne pourrait franchir !

Mais la fatalité finit toujours par frapper. Le passé vous rattrape à une vitesse inouïe et avant que nous ayons pu dire ou faire quoi que ce soit, il s'abat sur nous comme un marteau de Thor -Ouh, phrase à noter pour une prochaine réplique dramatique ça!- Le soir de la fête de fin d'année du Lycée, une nouvelle terrible me frappa, et là mes amis, pas de quoi rire... -le suspens à son comble va enfin retomber- mes parents venaient d'être retrouvés assassinés dans la datcha où il se cachaient depuis que j'étais parti, cela faisait de cela 6 ans. Et je savais qui avait fait ça... Tout était de ma faute...

Alors que j'étais en pleine fête, je parti subitement, personne ne me suivit, comme s'ils avaient pressentit qu'il ne fallait pas -et ils avaient raison, nous les Russes, on a tous du KGB en nous sblaff- J'allais me réfugier là où j'étais sur de ne rencontrer personne... Du moins, c'est ce que je pensais... -et là, tout pourrait tourner au film d'horreur des années 80 mais non!- Je sentis les larmes, des vrais cette fois pas de cinéma, remplir mes yeux en regardant la lune d'une manière poétique -on est artiste ou on ne l'est pas hein!- Et mes doigts se sont écartés tout en lâchant mes armes et le long de mes joues se sont misent à couler mes larmes... -Hum c'est une chanson, si je ne m'abuse mais l'idée est là ! Manau pour les incultes- C'est alors qu'elle m’apparut ou plutôt que « ça » m'apparut...

A mes pieds jappait un petit fennec, je savais à quoi ressemblait un fennec, j'en avais vu dans les livres à la bibliothèque -un artiste se doit d'être cultivé surtout s'il est surdoué comme moi ahah- Je m'accroupissais pour me retrouver comme lorsqu'on trouve un petit chien égaré et qu'on se baisse pour le caresser, ce qui était dans le fond la même chose en fait... bref. Je m'adressais à lui comme ceci, snifant légèrement encore d'avoir pleuré:

« Et bah petite chose, qu'est ce que tu fais là toi? Tu t'isole pour pleurer comme moi? Nan j'suis bête... »

Je tendais alors ma main pour caresser cette petite boule de poils trop meugnonnnne *mode gaga des animaux là* Et comme par magie, comme si j'étais une princesse donnant un baiser à un crapaud avec ma main -bien mignon le crapaud quand même ! Il avait de la chance par rapport à certains princes changés en crapauds...- le Fennec prit forme humaine et quelle forme humaine ! J'en tombais à la renverse avec un petit aïe pour mes fesses: Une femme en tenue d'Eve ! Et devinez qui ? L'inapprochable, l'inattaquable, la femme à la barrière ultra High Tech de protection... Émilie ! Mon nez -cliché bien connu de tout les animé qui se respectent- se mit à pisser le sang comme un robinet mal fermé.

N'écoutant que mon courage je pointais un doigt vaillant vers la créature et m'écriais promptement alors estomaqué par cet acte de sorcellerie *dit le narrateur, moi, munie d'un costume de preux chevalier*:

« Mais qu'est ce que ? » Mon autre main essayait de stopper le torrent de mon nez.
« Tu comptes rester là à me mater jusqu'à ma mort ou tu me files ta veste ? » qu'elle me dit alors !
« Ah euh... bah oui. Oui! » Lui répondis-je alors paniqué ! -Quelle mise en scène dynamique, c'est palpitant n'est-il pas?-

Je lui tendais alors ma veste détournant le regard comme un jeune puceau devant une jeune pucelle -Que dites-vous ? Que c'est vrai et qu'il n'y a pas lieu de dire « comme » Non mais, je vous en pose des question moi!- Elle la prit et s'en couvrit, se mettant en boule à la mode « j'suis une femme battue » et grelottant de froid. Elle lança LA phrase qui tue :

« Tu pleurniches qui comme ça ? Ton poisson rouge ? »

Je m’asseyais alors en mode autiste les jambes comme elle, en boule et tentais d'essuyer mes larmes comme je pouvais.

« Bah c'est que... enfin... Si je te le dis, tu sera en danger... Et c'est pas une réplique de cinéma comme j'ai l'habitude, c'est bien réel »

Il faut dire que je plaisantais rarement avec ça étrangement... Et elle, elle se contenta de resserrer ma veste contre elle. Dialogue de sourd ou bien vous croyez ? Et bien non, pas de dialogue de sourd, la preuve !

« Tu ne vois pas que je suis déjà en danger ? » -soit et alors ? M'enfin, c'était une raison suffisante à l'époque pour moi-
« Puisqu'on en est là... » Je baissais les yeux, pour fixer le sol -hey mais c'est que je ressemblais de plus en plus à un autiste, quel merveilleux jeu d'acteur!- « Mes parents... Ils sont mort ce soir...Et tout... Tout est de ma faute ! » J'essuyais de nouvelle larme de ma manchette qui ressemblait maintenant davantage à un terrain vague après une inondation qu'à une manchette...

« Toutes mes condoléances » qu'elle me dit alors ! -dynamisme le retour-

-Mais de courte durée le dynamisme- Un blanc s'installa alors entre nous, la ville étendait son manteau de bruit de voiture qui roule à la place. -Ah les charmes de la ville!- Mes yeux restèrent au sol comme si j'y voyais une photo de femme nue alors qu'il n'y en avait pas. Elle posa son regard vers moi mais je ne le vis pas -quelle dommage!- C'est au moment où elle me tendit un mouchoir que je posais mon regard vers le sien, le mien étant encore mouillé de larme. Je m'en saisis alors qu'après m'être élégamment mouché -Je sais garder la classe en toutes circonstances sauf dans ce qui suit- je me remis prostré dans mon silence à répéter la même phrase, comme un véritable autiste -ca y est ! Je tiens le rôle à ce moment précis!-

« Tout est de ma faute, tout est de ma faute, tout est de ma faute... » -Ah j'avais oublié, je me balançais comme un autiste aussi, la final touch'!-

« Qu'est ce qui s'est passé ? » Dit-elle comme si soudainement elle s'y intéressait vraiment...

C'est alors que la pure bataille psychologique intérieure qui déciderait de l'avenir du (mon) monde se déclencha -une sorte de Brain storming sans les idées qui sortent car elle restent toutes à l'intérieur- Je pesais le pour et le contre, comme elle venait de dévoiler un secret et qui n'était pas du genre dont on se vente à tout les coins de rues -je me demande comment on peut le vendre *sblaff d'Emilie* Aieuhh on dit vanter je sais roh- je pesais plus de pour que de contre. Et à bien y réfléchir, elle avait du chien enfin du fennec cette jeune femme douce et charmante sous ma veste nue et je... ahh *pisse du sang par le nez encore*

Bref tout ça pour en venir enfin au... méga suspens qui vous tien en haleine depuis le début de mon récit -Mais je ne sais pas si cela vaudra l'attente qu'a suscité, mon secret mouahaha- Et donc voici que je lui racontais mon secret le plus inavouable. Bien sur, je stoppe ici les pitrerie, cela n'a rien de drôle ou de risible hélas, c'est la triste histoire de ma vie ou plutôt de mon enfance...

« A l'âge de 5 ans, alors que je sortais de l'école à Moscou, j'avais été repéré depuis quelques mois par un groupe mafieux de la plus grande famille mafieuse de la ville, une de celles dont on ne peut réchapper que mort. Eux apparemment, m'avaient pris en chasse pour une raison bien précise... Tu te doutes peut-être ? Ils finirent par me kidnapper à la sortie de l'école, un jour où mes parents avaient été en retard pour passer me prendre ou plutôt où mon chauffeur avait été en retard. Nous étions une famille assez riche. Au début, je pensais que c'était juste pour une rançon mais la réalité fut bien pire... Je fus gardé dix années en captivité, nourrit comme un animal à donner des faveurs sexuelles à de gros pervers dégueulasses... Mes parents n'avaient eut de cesse de me rechercher mais, penses tu... Quand on entre dans ce milieu, l'espoir d'être retrouvé est bien mince, voir même inexistant... Je compris bien vite que je n'avais que moi même sur qui compter...

Ce fut lors d'un rendez-vous à l'extérieur à mes 15 ans que je saisis ma chance. Le pédophile qui m'avait loué avait l'intention de jouer à des jeux dangereux avec un couteau mais moi, je fus bien plus malin que lui. Pendant qu'il avait le dos tourné, je m'étais emparé du couteau et l'avait poignardé en plein dans sa colonne vertébrale. J'avais appris cela dans un des nombreux livres que mon proxénète avait bien voulu me concéder, disant que je pouvais bien apprendre, cela ne me servirait à rien... Preuve en fut le contraire. Je pus m'enfuir ainsi mais dès lors, je fus une des cibles principales de cette dites famille mafieuse, j'en savais bien assez pour les faire coffrer... Tu vois en dessous mes airs ridicules et mes multiples pitreries Emilie, je suis un surdoué qui cherche à fuir la réalité que fut sa vie. Rien de plus... Et là, ce soir, ils ont retrouvés ma famille et l'ont sauvagement massacré. Et je crains qu'ils n'arrivent enfin à remonter jusqu'à moi... J'ai tout fait pour brouiller les pistes, cela devrait suffire mais ma tristesse est là... Tout est de ma faute... »


Une autre larme perla le long de ma joue, Emilie me l'essuya, nous discutâmes le reste de la soirée de nos vies. Un mois passa, nous tombâmes amoureux pendant celui-ci. Je crois que ce fut le plus beau mois de ma vie... Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin -même les glaces à la vanille snif!- -Oui je recommence mes pitreries après ce quart d'heure dramatique, même si cela ne vous a pas prit un quart d'heure, pas grave- Comme je le craignais, ils mirent un mois mais ils y arrivèrent à remonter jusqu'à moi. C'est quand je retrouvai ma tante et mon oncle assassinés chez eux que je compris. Je pris la fuite, aussi vite que je pus... Des années de cavales encore interminables à me demander ce que le lendemain serait. -Je savais juste qu'il serait avec un soleil, pas toujours visible s'il faisait moche mais c'est tout, je le jure!- Deux ou trois années passèrent, je ne la revis pas, mon Emilie.

J'avais même perdu espoir de la revoir -Enfin, si c'était pour me faire tirer les oreilles de façon monumentale pour l'avoir planté, il ne valait peut-être mieux pas, j'y tenais à mes oreilles moi monsieur!- *habillé en costume de Dumbo* Je me demandais quand même ce qu'elle pouvait bien foutre pendant que je faisais le remake de la chevauchée sauvage. Moi j'avais gardé une petite photo d'elle, je crois que c'était le seul rayon de soleil que j'avais -Pas qu'il faisait moche tout le temps hein ! Vous comprenez ma métaphore, n'est-ce pas?- Puis un jour, j'entendis parler du Cinderella, parfait pour fuir ! Cinderella me voici ! Oui je sais, c'est une fin facile mais... C'est une fin quoi !

Train Station ▼ A bord du Cinderella

Quoi, mon histoire ne suffit pas ? Il faut aussi je raconte les détails sordides de mon arrivée ici ? Très bien ! Viendez ma bande ! *costume de Razmoket*

Donc j'entendis parler du Cinderella comme je disais bien plus haut, lâ haut ♪ sur la montagneuhhh ♪ et je décidais d'y tenter ma chance -qui n'avait pas été au beau fixe depuis des années tout comme le temps d'ailleurs. D'ailleurs, il faisais beau ce jour là bref- Je finis par trouver ce train et y montait illico presto et tutti quanti et spaghetti et tortellini et toutes les pâtes italiennes qui se mangent, miam ! -Oui je m'égare encore Et alors?- Bien sur, c'était tout ce qu'il y avait de plus légal ! Pas question que je me fasse descendre du train, et descendre tout court en fait -jeux de mot morbide naze, warning!-

Et pour mon pouvoir et bien... *porte des collants qui collent et un justaucorps tout juste au corps. Devinez qui c'est ? Super Disguise man ouais !* Quel costume est mieux approprié pour vous parler de cette anecdote fort charmante !

C'était un jour après mon arrivée dans le train, je cherchais encore ma place, voyant tout ces farfelus -et c'est moi qui parle- avec leurs aptitudes étranges -à l'époque, je n'étais pas très au fait de ce qui se passait à bord, une sorte de newbie du méga MMEUPORG Cinderella- Je prenais ma douche dans un endroit dont je tairais le nom -parce que je m'y douche toujours, sauf si cela intéresse des dames ! *sent une pression sur son oreille* Aïe Emilie arrête aïe*- et lorsque j’eus finit... Patatra *effet dramatique, projecteur sur moi agenouillé au milieu de la scène* Je fus cruellement dépouillé de mes affaires ! Oh monde cruel ! A mon grand damne et au bonheur des dames -heureusement il n'y avait pas Emilie encore en ce temps là- je me retrouvais à poil au beau milieu d'un Wagon. Et là, miracle ! L'impensable arriva, mon corps se vêtit automatiquement d'un costume de serveur... Pourquoi un costume de serveur ? Aucune idée, il n'empêche que, je fus enrôlé bien malgré moi dans le camp des Waiters par ce concours de circonstances... -et oui, un Waiter passait par là et me donna un ordre que j'eus le malheur de suivre et me voilà ! Fidèle Waiters ! *met une cape rouge en plus de son costume de serveur* Super Waiters pour vous servir...

Et dernier point, qu'est ce que je fout chez les Waiters ? A vrai dire, je ne sais pas trop ce que j'y fais, je diverti, je crois que c'est ce que je sais faire de mieux avec mon jeu d'acteur parfait ! Vous en doutez et bien... Venez me voir quand cela vous chante, vous verrez !

Apparence

Couleur des yeux : Bleu, blanc ou rouge mes chers compatriotes et tout ce qui existe en lentilles de contact mais ma préférée, c'est la mienne, le bleu azurée!
Couleur des cheveux : Une couleur de cheveux caméléon, ça existe? Suivant les perruques, ma couleur change mais une chose reste inchangée, ma tignasse bleue azurée!
Taille : Avec ou sans talon? Bottine ou souliers de verres? Quand mes pieds touchent terres, je fais un mètre soixante quinze pas un de plus, j'y tiens!
Poids : Arrêtez vous allez me faire rougir *accent de prude damoiselle* Je vous le donne en mille, soixante sept kilo tout mouillé!
Style vestimentaire : L'acteur revêt milles costumes et j'en suis un de ces milles! Cela change tout le temps, si si, juré craché!
Maitrise

Animal/Arme/Talent : Je vous l'ai déjà dit monsieur l'agent, je suis Disguise Man, le super héro du déguisement, l'Auto-Déguisement est mon talent caché!
Quoi qu'est-ce ? Si j'ai besoin d'un costume, pas besoin de costumier ou costumière -soyons impartial- j'y pense donc je le suis!
Maitrise : N'étant ici que depuis trois mois, je crains d'avoir encore des ratés dans le moteur. Mais tel le chevalier blanc, Je vais et je vole au secours d'innocents hum je saurais maitriser mon art Ninja du Déguisement à la P-E-R-F-E-C-T-I-O-N! Al dente!




Dernière édition par Alexandre Y. Soloviev le Lun 6 Juin - 17:33, édité 18 fois
Waiters
 Waiters


« Alexandre Y. Soloviev »

Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Dim 29 Mai - 3:45

    Un grand +1 pour Yuki Kajiura *o*

    Bref, BIENVENUE sur le Cinderella Alexandre !
    Et voilà notre 1er doublet, on a maintenant 2 Alex' xD


    Eh bien je dois admettre que ce fut un réel plaisir de lire ton Caractère ^^ J'aime ta façon d'écrire, j'ai hâte d'en voir davantage ! Mais pour l'heure, voyons ce que je peux te proposer, pour un Waiter aussi loufoque que toi 8D
    ~ Auto-Déguisement : ça te correspond parfaitement mais peut-être que ça rendrait le tout "trop facile" pour toi...
    ~ Pousse des échelles : un Talent improbable pour un personnage qui l'est tout autant !
    ~ Ventriloquie : pour un côté "mise en scène" =)

    Voilà, j'espère que tu y trouveras "chaussures à ton pied" comme on dit ! En attendant, je te souhaite BON COURAGE pour la suite de la rédaction de ta Fiche et n'hésite pas, si tu as un doute ou une question, le Staff est là ^v^
    -code validé-

__________________________________________

J'en suis FAN :
 
Modérateur RP

Modérateur RP


« Aaron Olivier »

Messages : 223

Boarding Pass
Nationalité: Franco-Canadienne
Age du personnage: 22 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Dim 29 Mai - 4:07

Owi owi! Bah je vais choisir la facilité parce que c'est ce pouvoir que je convoitais \o/ Vive l'Auto-déguisement <3

*Fait un tour sur lui même, habillé en corsaire* Oh oh oh je jette définitivement l'encre ici! *fait un autre tour, habillé en... soubrette Oo* Et je vais astiquer ma fiche pour qu'elle soit aussi agréable que le reste *fait un autre tour sur lui même, habillé en... *roulement de tambour* lui même! -Oui c'est rare-* Merci pour ces compliments je tâcherais de continuer dans la même lancée =D
Waiters
 Waiters


« Alexandre Y. Soloviev »

Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Dim 29 Mai - 14:34

Bienvenue parmi nous Alex! =)
(Tu permets que je t'appelle Alex, hein? o/)
Je rejoins Aaron dans ces compliments et bon choix pour le talent! Wink
En espérant te retrouver bientôt à bord du train, je te souhaite une bonne continuation dans ta rédaction!
Invité


« Invité »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Dim 29 Mai - 14:41

Merci beaucoup *révérence bien bas même trop bas, ouille mon dos* Appel moi Alex quand tu veux!

Oh petit question à deux anciens francs... Comment tu fais pour que ton avatar change automatiquement périodiquement? =o
Waiters
 Waiters


« Alexandre Y. Soloviev »

Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Dim 29 Mai - 14:45

Aha! ^^

Bon, il fut un temps où je ne te l'aurais pas dit parce que j'étais le seul à le faire... o/
Mais maintenant, il y en a pas mal qui utilisent la technique alors il n'y a pas de raison que tu n'y aies pas droit! Wink
Inscris toi ici, c'est tout simple: http://www.photopif.net/
Invité


« Invité »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Dim 29 Mai - 14:50

Ohohoh le père nowel te remercie mon enfant ohoho! Ca me permettra de coller encore plus à mon auto déguisement, si c'est pas magnifique? =D
Waiters
 Waiters


« Alexandre Y. Soloviev »

Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Dim 29 Mai - 16:40

Bienvenue compatriote Russe totalement barré !
Waiters
 Waiters


« Hella Luskovtich »

Messages : 37

Boarding Pass
Nationalité: Russe.
Age du personnage: 19 ans.
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Dim 29 Mai - 16:47

Spaciba Hella! :exciting:
Waiters
 Waiters


« Alexandre Y. Soloviev »

Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Mer 1 Juin - 3:54

Avec un peu de retard, et je m'en excuse, bienvenue parmi nous o/ Bon courage pour le reste de ta fiche !
C'est fou comme moi j'aime ton personnage, mais je sais que Allan lui, aurait vraiment du mal avec lui XD

__________________________________________
--- ---
• Allan L. Hawkins; Né pour tuer •
Je suis fan de tout ça ! o/

Spoiler:
 
Modérateur CB

Modérateur CB


« Allan L. Hawkins »

Messages : 251

Boarding Pass
Nationalité: Anglaise
Age du personnage: 14 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Mer 1 Juin - 10:47

Ah que merci *Jhonny Inside* Cool
Waiters
 Waiters


« Alexandre Y. Soloviev »

Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Jeu 9 Juin - 16:16

Fiche Finitooooooo Fuuuuuuuuuuuuuuuu ~~~ ♥ *Costume de Hard Gay Man*
Waiters
 Waiters


« Alexandre Y. Soloviev »

Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Ven 10 Juin - 17:24

Eh bien, quelle Histoire ! Bon même si c'est très plaisant au début, pour raconter un tel récit, peut-être y a-t-il un peu trop souvent de commentaires, ce qui finalement hache ton Histoire... M'enfin ceci dit, ça ne m'a pas ôté le plaisir de la lecture x)
+1 pour la référence à Manau !

Allez que dire de plus, c'est parfait. Merci de ta patience ♥~
J'ai hâte de lire les retrouvailles avec Emilie, vous qui vous êtes quittés depuis taaaant de temps 8D

JE TE VALIDE
Talent : Auto-Déguisement pris
Avatar (il est trooop classe *o*) : pense à le recenser rapidement !

Tu peux à présent poster dans le Boarding Pass & le Trip Diary, et bien entendu jouer dans le RP !
Amuse-toi bien parmi nous et au plaisir de te croiser à bord ~♥

__________________________________________

J'en suis FAN :
 
Modérateur RP

Modérateur RP


« Aaron Olivier »

Messages : 223

Boarding Pass
Nationalité: Franco-Canadienne
Age du personnage: 22 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Ven 10 Juin - 18:44

Merci ^^ Désolé pour le "hachurage" mais j'ai toujours des commentaires débiles qui me viennent à l'esprit quand j'écris x) Jferais un tri la prochaine fois =p
Waiters
 Waiters


« Alexandre Y. Soloviev »

Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries? Aujourd'hui à 10:59




« Contenu sponsorisé »


Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Y. Soloviev, pitreries, vous avez dit pitreries?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Train Station :: 
En attendant le train,
découvre notre monde.
 :: → TICKET RESERVATION :: → OUR PASSENGERS
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit