Partagez|

Le paradis consiste en fait en bien peu de choses...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Le paradis consiste en fait en bien peu de choses... Mar 11 Oct - 15:40


On n'irait jamais chercher l'antilope traquée dans l'antre du lion en chasse...




Excécrable. Le maître-mot de Fûu ce jour-là. De son humeur au goût de sa vodka, tout était loupé, gâté, fade ou incomplet. Chaque seconde l'échauffait un peu plus, tendait ses nerfs jusqu'au point de rupture. Et encore, sans qu'elle puisse trouver aucun exutoire à sa rage inopinée. Pas même sous les caresses ou dans le sang, elle le savait. Rien, jusqu'aux coins de pub ou de comptoir où elle élisait parfois domicile entre deux chasses, ne l'inspirait; tout l'énervait.

Le soleil ne lui avait pourtant pas jeté de mauvais sort en dardant ses premiers rayons sur sa peau froide. Comme souvent elle s'était retrouvée devant une fenêtre ouverte pour mieux savourer ce moment, pour foutre le bordel dans ses cheveux et ses pensées et prendre son premier plaisir de la journée. Ces quelques minutes d'aurore lui rappelait combien elle avait gagné en arrêtant de subir le contrecoup d'une nuit blanche juste sur ce moment béni, en arrêtant de choisir cette heure divine pour se coucher et attendre un peu. Ou bien de se faire oiseau du matin de temps en temps. L'aube est une drogue qui stimule aussi bien le sommeil que le réveil.

Mais alors, si elle avait su capter un de ses petits bonheurs favoris, comment expliquer cette colère rentrée? Bien sûr, en l'état actuel des choses, toutes les contrariétés qui faisaient bouillonner son sang lui avaient fait oublier le point de départ de toute cette mauvaise farce. En fait, il n'avait qu'un seul nom. Qu'une seule apparence, celle qui noircissait sa hanche droite des courbes stylisées tracées par un habile tatoueur.

Kuragari.

... Qui est-ce qui lui avait assuré que le Cinderella était aussi vaste qu'un monde? Etait-ce encore ce sournois hasard ou une pure poisse qui mettait toujours les chiens galeux d'un gang dont elle n'aimait plus que le symbole en travers de son chemin?
Parce que oui: au terme de son tête-à-tête avec l'exaltante Aurore, il avait fallu qu'elle tombe sur eux. Pire que les fois précédents, où elle n'en apercevait qu'un seul, de loin, cette fois-ci c'était bel et bien toute la bande, celle qu'elle avait plantée au moment d'embarquer. Celle qu'elle ne manquait pas une occasion de provoquer, volontairement ou non. Quitte à les rencontrer, après tout...

Seulement voilà: se laisser aller à de futiles échanges avec d'anciens camarades n'était pas du tout prescrit à la suite du précieux don de dame Nature aux matinaux. Tiens, d'ailleurs, depuis quand ces bouffons se promenaient-ils à travers les wagons à une heure pareille? Si elle les avait un peu mieux estimés que ça, elle aurait presque cru à une insulte à la subtilité de ce moment, mais l'hypothèse n'était pas envisageable avec eux. En attendant, ils approchaient, et la confrontation ne tarderait pas à avoir lieu, pour le plus grand malheur de Fûu. Quoique...

Quoique tout compte fait, peut-être n'aurait-elle pas lieu. Ou alors, pas exactement sous la même forme. Mais, finalement, cela s'avéra encore pire que prévu.
Parce que ces hyènes s'esclaffaient comme des demeurés, laissant clairement comprendre qu'ils n'étaient pas là pour les beaux yeux du soleil qui échauffait encore plus leurs esprits détraqués, mais plutôt qu'ils rentraient du pot très alcoolisé, voire plus, d'une chasse providentielle.

Or, les individus de cette espèce n'ont qu'une seule réplique à la bouche lorsqu'ils ne marchent plus très droit mais distinguent, au travers de leur brouillard, quelque forme à peu près féminine - pas de chance, aujourd'hui elle était habillée de façon à ce que la confusion soit difficile- ...

- Hé mad'moiselle, qu'est-ce tu fais seule ici c'est pas prudent! Allez viens avec nous~

...Le tout prononcé sur un ton équivoque, l'haleine typique de l'ivrogne complétant le tableau. Fûu avait implosé.
Trop lasse pour leur éclater à la figure et les faire déguerpir la queue entre les jambes... S'il leur en restait après le passage de son fouet, elle les avait simplement ignorés de la façon la plus parfaite qu'il soit. Elle n'avait même pas accéléré d'un poil son pas lent et décontracté, ni détourné le regard de la fenêtre qui longeait le couloir, pourtant derrière les silhouettes pataudes des agitateurs. Pendant ce temps-là, à l'intérieur, une corde cassait, plaquant un accord dissonant au-dessus de sa journée, qui ferait siffler ses oreilles pour un bon moment.

Donc, ces quelques minutes avaient suffi à gâcher tout un futur. Depuis cette rencontre infortunée, tout ce qui croisait la route de Fûu était déformé, distordu par ce mauvais augure en forme de biohazard et d'ivrognes indélicats qui lui donnait une perception assurément néfaste de ce qu'il se passait autour d'elle. Du coup là, atteignant ses limites en matière d'agacement, et ne trouvant rien pour se décharger de ce poids, il n'y avait plus que la quête de solitude et de tranquillité qui comptait.

Solitude et tranquillité, mais si l'on pouvait ne pas omettre la petite pointe d'originalité ou de folie dont elle se plaisait à teinter sa vie, même quand tout y était devenu terne, il ne fallait pas se priver... Bien qu'elle ne cherchait pas particulièrement à atterrir dans ce genre d'endroits à la base. Son désir le plus prenant du moment était de se laisser tomber sur un fauteuil moelleux où elle pourrait se perdre, dans le plus profond des silences, à vrai dire. Remarque, c'était parfait: cet endroit-là était désert et silencieux, chaleureux et il possédait un large choix de confortables places, dont deux fauteuils dans un coin reculé qui lui plaisaient bien. Et puis, ce qui l'avait guidé jusqu'à cette porte depuis qu'elle était entrée dans le wagon, il s'avérait que cette bonne odeur d'herbe et de fumée n'était pas un rêve mais provenait d'un mégot pas encore tout à fait consumé, abandonné dans son cendrier, sur la petite table dressée devant le trône qu'elle avait désormais adopté. Vraiment, si le destin se jouait d'elle depuis son réveil, il lui offrait là un beau cadeau, en la conduisant jusqu'à la salle de réunion des Controller du Cinderella.

Alors bon, à sa décharge, elle ne savait pas. C'est vrai: y avait-il une raison pour qu'elle s'intéresse à ces imbéciles psychorigides ou bien complètement frappés qui lui demandaient toujours un pass qu'elle n'avait jamais? Enfin, elle devina quand même que cette salle, pour être si bien aménagée et pourtant déserte en pleine journée, devait bien servir à quelque groupe résidant à bord, du côté du personnel, ou quelque chose dans le genre. Des gens qui bossent quoi, et non pas qui se laissent vivre sur le dos des autres, comme elle. Cependant cette déduction ne l'empêcha pas d'entrer, sans aucune hésitation ni aucun scrupule, fonçant droit vers son Graal, le fauteuil au cendrier providentiel. En plus de solitude et tranquillité, elle avait trouvé insolite, herbe et défendu. De quoi rattraper tout l'exécrable qu'elle avait du endurer jusque là.

Ou bien alors de tenter une nouvelle fois le diable. Avouons-le: une chasseresse de mauvais poil affalée sur un fauteuil de Controller à tirer sur un pétard aux frais de la maison, semblant particulièrement apprécier ce moment de répit, ça donnait surtout envie de ne pas la laisser s'en tirer comme ça. Non?


PS: Sarah, je te promets, même si c'était pas le but au début, que je te ferai fumer le calumet de la paix dans ce RP! Twisted Evil
2nd Class
2nd Class


« Fûu Koshi »

Messages : 89

Boarding Pass
Nationalité: Espagnole
Age du personnage: 23 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Le paradis consiste en fait en bien peu de choses...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Train Station :: 
Le Cinderella ;
c'est toute ma vie !
 :: Tête du train :: Salle de réunion des Controllers
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com