Partagez|

La bibliothèque... Un havre de paix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: La bibliothèque... Un havre de paix. Ven 4 Mai - 13:26

Se promener dans le train, Naël n'avait que ça à faire. N'ayant aucunement chercher à sympathiser avec autrui, elle errait telle une âme en peine, parcourant chaque wagon du train. Le regard vide, l'espoir inespéré de trouver un lieu convenable pour l'apaiser, Naël semblait tout, sauf heureuse. Ce qui pourtant, quelques années auparavant aurait été inconcevable. De ci et là, elle cherchait et se promettait d'ouvrir la prochaine porte qui s'offrait à elle. Surprise, c'était la bibliothèque. Quasiment vide, le silence régnait, juste le bruit de la porte venant de se refermer résonnait encore. Pourtant, ce petit désagrément ne tira aucun autre passager de leurs lectures. Cherchant un coin isolé, elle s'enfonça dans les rangées fixant tout de même les affiches indiquant le genre du livre rangé dans les étagères. Finissant par atterrir dans la rangée des romans, Naël aperçut une table, avec personne aux alentours, juste des livres, des centaines de livres.

Ayant plus l'habitude de bouquiner des BDs ou autres nouveaux livres avec images, voir d'aussi gros ouvrages l'impressionnait quelque peu. En en saisissant un au hasard, elle s'effraya ne voyant aucune image. Il ne lui restait plus qu'à lire le résumé, qui était loin d'être alléchant. Du Flaubert, et qui plus est Madame Bovary n'était pas le livre idéal pour des débuts dans la lecture de livres imposants. Livre plus que rasoir, aux descriptions interminables, Naël le reposa espérant trouver mieux. Après être passé par du Balzac, du Zola et du Hugo, elle finit par tomber sur un genre totalement à part. Elle passait de la littérature française classique à du fantastique: Harry Potter. Livre aux aspects déjà bien plus convaincants que les précédents. Se laissant tenter par un univers de sorcier, Naël s'installa sur la chaise dans une position des plus originales et commença sa lecture. A présent, plongée dans sa lecture, elle semblait être emportée ailleurs, loin du monde dans lequel elle était. Si elle se sentait mieux? Oui. Il fallait avouer qu'on ne pouvait que se sentir mieux en lisant quelque chose de ce type, plutôt que de lire la vie d'une femme éternellement insatisfaite finissait par se suicider à l'arsenic en ayant finalement marre de toujours désirer plus que ce qu'elle n'a.
1st Class
1st Class


« Naël Huniël »

Messages : 9

Boarding Pass
Nationalité: Anglaise
Age du personnage: 16 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La bibliothèque... Un havre de paix. Sam 5 Mai - 10:41


Errant sans but comme à son habitude à travers les wagons, Angelo était pensif.
Ne faisait absolument pas attention où il mettait les pieds ni où il allait, il était obsédé par une seule et unique pensée.
En fait, tout commença lorsque, par hasard, il était un jour rentré dans la Bibliothèque. Il s'y était installé tranquillement et avait commencé un livre passionnant. Pris dans le filet des lignes poétiques de l'auteur, il n'avait pas vu les heures défiler et, lorsqu'il releva la tête, il se rendit compte qu'il était temps pour lui d'y aller. Ainsi, il avait reposé à contre cœur le livre pour quitter cet endroit remplit de savoir et de connaissance.
Depuis de moment, l'italien était hanté par l'envie de connaitre la suite du livre. Il avait littéralement dévoré les premières pages, il n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, c'était hors de question!
Instinctivement, ses jambes prirent la direction de l'endroit où il pourrait mettre fin aux tortures que son esprit lui infligeait en essayant de trouver une suite à l'ouvrage.

Après quelques minutes de marche, le jeune homme poussa sans bruit les portes du wagon culturel pour se diriger directement vers la bibliothèque. Entrant avec douceur dans le lieu du savoir, le jeune homme se mit à flâner dans les rayons interminables avant de se diriger vers le rayon poésie. Car oui, c'était un recueil de poèmes qu'il n'avait put finir la dernière fois et, le fait ne pas l'avoir fait, l'avait incroyablement frustré.
Prenant d'un geste élégant "Saison en Enfer" de Rimbaud, le ténébreux partit en quête d'une place... Mais, avant qu'il eut le temps de s'en rendre compte, il avait déjà le nez dans son livre. Ne faisait plus attention où il allait, il erra de nouveau durant 10 bonnes minutes avant de trouver une table où s'assoir.
Seulement, étant plongé dans sa lecture, il n'avait pas fait attention à la jeune adolescente qui se trouvait déjà là ni même au fait que Duca s'était envolé depuis bien longtemps de son épaule pour aller se percher sur l'un des rayon de la bibliothèque.
2nd Class
2nd Class


« Angelo Di Verruchio »

Messages : 20

Boarding Pass
Nationalité: Italienne
Age du personnage: Inconnu, mais probablement entre 25 et 30 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La bibliothèque... Un havre de paix. Dim 6 Mai - 10:31

Concentrée sur sa lecture et surprise de voir dans quel milieu le protagoniste du livre vivait, Naël était tout de même amusée par la façon dont ils furent attaqués par des lettres. Amusée, et totalement conquise par le style d'écriture et l'histoire, Naël ne souhaitait qu'une chose :continuer pour savoir quelles merveilleuses aventures vont avoir lieu tout au long du roman. Plus elle tournait les pages, plus sa soif d'en savoir plus augmentait.

Au bout d'un moment, elle se rendit compte qu'elle n'était plus seule, et qu'un jeune homme -cependant qui avait l'air plus vieux-, était à proximité d'elle, lui aussi les yeux rivés sur les pages de son livre. Naël était impressionnée par la beauté de ses yeux, qui étaient de deux couleurs différentes. Subjuguée par ces deux yeux, elle ne s'arrêta pas pourtant sur ce détail et continua à se le décrire, lui trouvant un certain charme. Naël ne savait vraiment pas si c'était une bonne idée de lui adresser la parole ou pas, d'autant plus qu'ils sont dans une bibliothèque. Lui demander quel livre il lisait, serait débile de sa part, puisqu'elle pouvait évidemment le savoir en voyant la couverture: "Saison en Enfer" de Rimbaud. Trop timide pour dire quoique ce soit, elle replongea quelques minutes dans son livre, avant de relever la tête: elle voulait lui parler. "Mais pourquoi ais-je tellement envie d'engager la conversation?" S'étonna-t-elle. Et puis, elle allait très certainement le déranger, puis en observant les alentours comme pour faire comme si elle réfléchissait, elle remarqua un oiseau posté sur le rayon. Etait-il au jeune inconnu?

"Euh... Excusez-moi..." Commença-t-elle à dire, hésitante. "Cet animal, là-haut, vous appartient-il?" Puis elle se reprit, se sentant comme ridicule. "Oh pardon, je vous dérange peut-être..." Et elle reprit sa lecture, les joues enflammées, ayant terriblement honte.
1st Class
1st Class


« Naël Huniël »

Messages : 9

Boarding Pass
Nationalité: Anglaise
Age du personnage: 16 ans
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La bibliothèque... Un havre de paix. Aujourd'hui à 22:53




« Contenu sponsorisé »


Revenir en haut Aller en bas

La bibliothèque... Un havre de paix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Train Station :: 
Le Cinderella ;
c'est toute ma vie !
 :: Le Wagon Culturel :: Bibliothèque
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit